Témoignages

Plus heureux qu’avant

« Après trois mois de travail précieux avec abc-Dyseurope mon fils est plus heureux que jamais quand il sort de l’école. »

Depuis un certain moment déjà je voulais vous écrire au sujet d’un autre aspect du progrès de Léo, des choses positives que j’ai découvertes au cours de ces 3 derniers mois durant lesquels j’ai travaillé avec votre méthode. Au début de cette année scolaire, Léo doutait sérieusement de sa capacité a réussir son année de CP sans avoir a redoubler a nouveau. Nous avions pourtant bien expliqué qu’il est impossible de redoubler la même classe deux fois de suite. Mais en vain il ne voulait pas nous croire.

Notre garçon se tenait toujours tête baissée sur le chemin de l’école et quand il sortait de classe – en général le dernier – il était fatigué et honteux de ne pas avoir mieux réussi en classe une fois de plus. Il se tenait toujours courbé, comme s’il se cachait, la tête souvent couverte par la capuche de son pull. Il a toujours couru très vite, mais il n’a jamais osé se mesurer aux autres ou s’il le faisait, il les laissait gagner. Il avait aussi un tic, il mordillait ses lèvres de l’intérieur. Il ne progressait que très lentement et peu importe ce qu’il apprenait à l’école (que ce soit la lecture ou les maths), les résultats restaient fragile. Il oubliait les choses rapidement au fur et a mesure qu’il absorbait de nouvelles informations. Malgré tout cela il a toujours été populaire auprès de ses camarades de classes, garçons et filles. Mais en fin de journée, à la sortie des classes, même si ses amis lui faisaient signe et lui disait salut, c’est à peine s’il leur répondait ou leur parlait sur le chemin de la maison. Son père l’appelait parfois « Pipo » un petit clown maladroit qui laisse tout s’échapper de ses mains, n’arrive pas à ouvrir un pot de yaourt et ne peut pas se verser un verre d’eau sans en mettre a côté.

Au début du mois de Juillet, après trois mois de travail précieux avec Dyseurope, je peux confirmer que tout ceci est maintenant de l’histoire ancienne. Mon fils est plus heureux que jamais quand il sort de l’école. Il discute avec ses camarades de classe, il marche tête haute, souriant, il a énormément gagné en confiance en lui. Il est aussi beaucoup moins fatigué. Il parle comme les garçons et les filles de son âge. J’ai joué au football avec lui hier dans notre jardin, et il m’a battu 6 à 3: il y a quelques mois il aurait eu du mal ne serait-ce qu’à frapper la balle. Il lit maintenant à son propre rythme, la lecture n’est plus hachée, le tempo est bon et il peut ‘digérer’ des mots et expressions plus complexes et difficiles qu’avant. Il lit n’importe où, n’importe quand. Je l’ai trouvé plusieurs fois dans sa chambre à lire un livre ou une BD. Il n’a plus peur. Il a arrêté de se mordiller la bouche et ne laisse plus constamment tomber ce qu’il tient dans les mains. Il y a quelques semaines que je l’ai vu courir dans un parc de notre voisinage avec d’autres garçons de son âge. Pendant 45 minutes, il n’a pas arrêté de courir et s’est mesuré aux autres garcons, qui jouent au foot régulièrement dans ce même parc, et il est arrivé second!

Les mots me manquent pour exprimer mes remerciements et ma gratitude envers Dyseurope, vous-même et surtout à la méthode. Votre encouragement, dédication et persévérance nous ont aidé a surmonter cette situation Nous n’avons pas encore terminé le travail et nous allons continuer cette voie. Très sincèrement, »

Marianna L (Val d’Oise)

3 mois après…

Léo

Il est mon (notre!) plus grand  résultat pour l’année. Il lit n’importe quel texte (même les textes difficiles!). Il a envie de lire, il a un esprit « je peux faire, et je peux faire bien ». Tout cela sans trop forcer. Il a fini le premier trimestre avec les notes « B » et « A », en lecture, en grammaire et en mathématique aussi !! Sa moyenne a été évaluée  « assez bien » avec beaucoup de compliments de sa maitresse. Il a un petit copain dans la classe et il ressent l’appréciation de ses camarades. Il a été élu suppléant pour représenter la classe devant la direction en absence de leur délégué. J’ai envie de continuer car j’ y crois et je suis persuadée que ça va donner des ailes à Léo et améliorer encore ses résultats. Il a encore ( !) grandi, pousse vite comme une petite graine. Je suis contente, je suis contente, je suis contente….

Marianna, la maman de Léo

lecture
+33 3 62 27 61 84


Vaincre la dyslexie avec les parents