Témoignages

Une méthode dyslexie qui marche

J’en suis témoin

Je n’ai jamais fais un bilan pour savoir si mon fils était dyslexique et je ne le ferai jamais car je ne veux pas qu’on lui mette une étiquette et qu’à l’école le professeur se lave les mains en se disant que ce n’est pas de sa faute si mon fils n’y arrive pas car il est dyslexique. Mon fils avait déjà de grosses difficultés en maternelle . En grande section, le langage était très difficile, il ne faisait aucune construction de phrase. Il se faisait comprendre par gestes et mots. Alors, imaginez-vous la lecture en CP, une vraie catastrophe. La méthode de lecture et l’apprentissage par cœur. Qui a pu inventer cette horreur ?!

Nous étions démunis de tout et nous ne savions plus quoi faire. Pourtant, nous n’étions pas seuls, notre garçon était pris en charge par une orthophoniste ainsi que le RASED. Il y a eu un peu de progrès mais pas assez par rapport au niveau de ses camarades. On nous a même parlé de le mettre en classe CLISS. Nous nous sommes demandés si se n’était pas plutôt pour se débarrasser de lui.  Il n’ y a plus de redoublement et notre fils est malgré ses énormes lacunes passé en CE1. (encore une belle erreur de l’éducation nationale).

Le début du CE1 a été compliqué et une maman fera n’importe quoi pour aider son enfant. Il fallait agir et j’ai commencé à me renseigner sur internet. J’ai trouvé le site de Dyseurope tout à fait par hasard. Étant désespérée, j’ai  voulu essayer le programme. Nous avons commencé la méthode et au bout de 2 mois les résultats n’étaient pas aussi concluants qu’espérés. Vers noël, nous avons pris contact avec l’Institut qui a offert un contrôle pour évaluer la situation.  Le jour même,  l’Institut nous a immédiatement aidé à revenir sur la bonne voie de l’application, pour moi-même et pour notre fils. Cette fois notre fils a tout de suite accroché. A chaque petite leçon, jour après jour nous avons vu le progrès.  Très vite, au bout de quelques semaines nous avons constaté une vraie amélioration. Sa concentration était meilleure et sa lecture moins hésitante.

Dans l’ensemble, au bout de quelques mois la lecture est devenue beaucoup plus fluide. Il a une écriture bien lisible et il apprend à conjuguer, ce qui semblait totalement impensable il y a quelques mois seulement. Nous pensons qu’il rattrapé plus de un an et demi ans de retard. Un grand merci à Dyseurope pour cette méthode.

Isabelle B (Dordogne)

lecture
+33 3 62 27 61 84


Vaincre la dyslexie avec les parents