Blogs

La rentrée 2015 et les ‘nouveautés’ annoncées par Madame la Ministre de l’Éducation Nationale
Posté par DYSEUROPE le 20 septembre, 2015

TF1, vendredi soir le 19 septembre, les infos de 20h00

« A partir de la rentrée 2016 il devient obligatoire pour tous les élèves de faire une dictée par jour. Les élèves devraient ainsi mieux mémoriser et l’apprentissage des ‘fondamentaux’ sera mis au goût du jour. »

Dyseurope avoue ne pas bien comprendre, pourquoi faut-il attendre 2016 pour faire une dictée tous les jours ? N’est-il pas normal que les élèves doivent faire une dictée par jour ? Cela voudrait donc dire que jusqu’ici ils n’ont pas fait de dictée, ou seulement de temps en temps? Pourquoi faut-il apprendre les fondamentaux seulement maintenant ou attendre 2016 ? Est-ce que cela veut dire qu’on ne les a pas appris jusqu’à maintenant ?

Cela expliquerait donc pourquoi 95% des enfants avant de commencer avec notre méthode ne savent pas réciter les lettres de A à Z. Ils se trompent en mélangeant les lettres dans n’importe quel ordre. Ces élèves ne savent pas non plus la différence entre les différents accents et ne les utilisent pas,  ou encore ils préfèrent mettre une petite figurine indéfinissable au dessus de la lettre en question. Quand on leur demande combien font 4 fois 4, nous n’avons jamais obtenu une bonne réponse d’aucun élève, que ce soit un enfant de 9 ans ou un jeune de 19 ans. Les lacunes sont les mêmes pour les petits et les grands.

Quand les parents commencent à travailler avec notre méthode ils sont eux-mêmes très étonnés de constater que leur enfant ne connait pas les lettres. Pire …ils sont choqués et ne se doutaient pas de ce désastre car ils pensaient que c’était une chose acquise à l’école, ils n’ont jamais pensé à interroger leur enfant sur sa connaissance des lettres, bien que leur enfant ait bénéficié de plusieurs années de soutien et de thérapie. pour soigner la dyslexie.

Pourquoi parlons-nous depuis le début de la création de notre site  de ‘appropriation des fondamentaux ?  Parce ce que l’appropriation des fondamentaux ne se fait plus. Les ‘nouveautés’ annoncées par Madame la Ministre sont donc les bienvenues et certes louables mais font déjà partie intégrale de notre méthode et cela depuis sa création. Ce n’est donc pas si ‘nouveau’ que ça. […] puisque c’est un des socles de notre succès auprès des enfants dyslexiques mais aussi de  tous les enfants en très grandes difficultés scolaire. Oui, des mots comme ‘une dictée chaque jour, mémoriser, automatiser, fondamentaux’ nous sont familiers et sont expliqués aux parents sur notre site et dans nos livres. Ce qui est annoncé comme un ‘nouveau programme’ a été mis en avant avec insistance par Dyseurope et cela pendant des années. Nous soulignons particulièrement ces points auprès des parents qui travaillent avec succès avec notre méthode pour vaincre la dyslexie: rigueur, régularité, une bonne approche pédagogique et surtout LA BONNE MÉTHODE  vont réussir à faire ce que les errements de l’Éducation Nationale n’a pas réussi à faire depuis des décennies. Que disent les parents si nous demandons un écrit de leur enfant ? « Non, ils ne font plus de dictées à l’école, c’est fini. »

Nous constatons néanmoins une légère amélioration cette dernière année. Peut-être que la lettre que nous avons adressée à Madame la Ministre de l’Éducation Nationale ainsi qu’au Président de la Cour des Comptes n’y est pas étranger ?